Axe « Critique rhétorique du discours »

BADIR, Sémir, « Herméneutique de l’appropriation », in P. Basso Fossali & O. Le Guern (dir.), L’Appropriation. L’interprétation de l’altérité et l’inscription du soi, Lambert-Lucas, 2018, pp. 27-43.

BADIR, Sémir, « Aristocratie, démocratie, écologie. Trois modèles sociopolitiques », Les Temps modernes, 699, 2018, p. 166-200.

BADIR, Sémir, « Enjeux de la notion de genre en sémiotique », Semiotica, 219, 2017, 417-434 [disponible en ligne le 30 août 2017, DOI: https://doi.org/10.1515/sem-2017-0062].

BADIR, Sémir, « Interpréter la bande dessinée selon ses genres », in D. Ablali, S. Badir & D. Ducard (dirs), En tous genres. Normes, textes, médiations, Louvain-la-Neuve, Academia (= Sciences du langage : Carrefours et points de vue), 2015, p. 165-174.

BADIR, Sémir, « Qu’est-ce qu’un thème ? Une approche sémiologique », Littérature et Sémiotique : histoire et épistémologie. Signata, 5 [2014], 2015, p. 19-39.

BADIR, Sémir, DONDERO, Maria Giulia & PROVENZANO, François (dirs), Épistémologie et éthique de la valeur : du sémiotique au rhétorique (et retour)Semen, 32, 2011.

BADIR, Sémir, « Le groupe µ et la théorie littéraire » in D. Ablali & M. Kastberg Sjöblom (dirs), Linguistique et Littérature. Cluny, 40 ans après, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2010, 47-54.

BADIR, Sémir, « Fiction transhistorique » in M. Colas-Blaise & A. Beyaert-Geslin (éds), Le Sens de la métamorphose, Limoges, Pulim, 2009, 215-223.

BADIR, Sémir, « Barthes sémiologue » in S. Badir & D. Ducard (dirs), Roland Barthes en Cours (1977-1980). Un style de vie, Dijon, Presses Universitaires de Dijon (= Ecritures), 2009, 187-200.

GOIN, Émilie & PROVENZANO, François (dirs),Usages du peuple. Savoirs, discours, politiques, Liège, Presses de l’ULg, 2017.

GOIN, Émilie & PROVENZANO, François (dirs),Politique, esthétique et savoir : les usages rhétoriques du peupleExercices de rhétorique[en ligne], 6, 2016.

GOIN, Émilie & PROVENZANO, François, « Les Deux Méthodes. Entre interdiscours et interlocution », Exercices de rhétorique[en ligne], 7, 2016, URL : https://rhetorique.revues.org/479.

GOIN, Émilie & PROVENZANO, François, « Le genre comme médiation énonciative. L’exemple de l’effet de politisation dans le roman-témoignage et la harangue », dans D. Ablali, S. Badir & D. Ducard (dirs), En tous genres. Normes, textes, médiations, Louvain-la-Neuve, Academia, 2015, 75-88.

JANVIER, Antoine & PROVENZANO, François, « Critique du capitalisme néolibéral et travail rhétorique chez Frédéric Lordon : un discours d’affectation », Dissensus. Revue de philosophie morale et politique [en ligne], 6, 2016 (= Frédéric Lordon et la politique : enjeux philosophiques, socio-économiques et rhétoriques), URL : http://popups.ulg.ac.be/2031-4981/index.php?id=1500.

LETAWE, Céline & PROVENZANO, François, « La revue comme échec. Sur quelques avatars du projet de “Revue internationale” (1960-1964) », Cahiers du GRM [en ligne], n°12, 2017 (= Matérialités et actualité de la forme revue), URL : http://journals.openedition.org/grm/968.

PROVENZANO, François, « Politiques de la sémiotique. Flux et reflux de la critique idéologique chez A.J. Greimas », Semiotica, Special Issue : A.J. Greimas – Life and Semiotics, n°214, 2017, p. 111-128.

PROVENZANO, François, « Tendances récentes de la recherche en rhétorique », Le Français moderne, 84eannée, 2016, 2, p. 226-243.

PROVENZANO, François,« Des “salauds”. Ethos et interdiscours dans Causeur », dans P. Durand & S. Sindaco (dirs), Le discours « néo-réactionnaire ». Transgressions conservatrices, Paris, CNRS Éditions, 2015, 143-156.

PROVENZANO, François, « Tel Quel à la rue. Subjectivation et argumentation dans le discours théorique et dans l’affiche militante de Mai 68 », Argumentation et analyse du discours, 14, 2015 (=Le(s) discours de l’action collective, dir. E. Orkibi). URL : [http://aad.revues.org/1897].

PROVENZANO, François, « Portrait photographique d’écrivain et newsmagazine. Pour une approche rhétorique de l’événementialité du littéraire », COnTEXTES. Revue de sociologie de la littérature[en ligne], 14, juin 2014 (= Le portrait photographique d’écrivain, dirs J.-P. Bertrand & P. Durand).

PROVENZANO, François,« Ce que Sartre fait à la négritude. Archéologie d’un discours francodoxe », dans A. Imorou (dir.), La littérature africaine francophone. Mesures d’une présence au monde, Dijon, Éditions universitaires de Dijon, 2014, 31-44.

PROVENZANO, François,« Le pathos francophone : francodoxie, argumentation et émotions », dans O. Galatanu, A.-M. Cozma & V. Marie (dirs), Sens et signification dans les espaces francophones. La construction discursive du concept de francophonie, Bruxelles…-Wien, PIE – Peter Lang, coll. « Gramm-R. Études de linguistique française », 2013, 91-103.

PROVENZANO, François,« L’argumentation par émersion. La politique de la fiction d’actualité dans le faux-JT de la RTBF », Mots. Les langages du politique, 99, juillet 2012 (=Fictions politiques, dirs J.-P. Esquénazi & M. Coulomb-Gully), 13-27.

PROVENZANO, François, Vies et mort de la francophonie : une politique française de la langue et de la littérature, Bruxelles, Les Impressions nouvelles, coll. « Réflexions faites », 2011. – Prix de la Renaissance française 2012 de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer.

PROVENZANO, François, Historiographies périphériques. Enjeux et rhétoriques de l’histoire littéraire en francophonie du Nord (Belgique, Suisse romande, Québec), Bruxelles, Académie Royale de Belgique, 2011.

PROVENZANO, François,« Rhétorique médiatique de l’oubli. L’obsession du présent dans L’Express », dans N. Wolf (dir.), Amnésies françaises à l’époque gaullienne (1958-1981). Littérature, cinéma, presse, politique, Paris, Classiques Garnier, 2011, 197-210.

PROVENZANO, François, « La “Francophonie” : définitions et usages », Quaderni, 62, hiver 2006-2007, 93-102.